Euroleague: Kazan se qualifie

Catégories : Sports

IMG_20140926_202834.jpgEn éliminant le BCO, lors de la première soirée, ensuite Strasbourg, on savait que la qualification de Villeurbanne serait particulièrement difficile face aux supers favoris que sont les Russes de Kazan. Au vu de la première mi-temps, tous les espoirs étaient permis. Dix-neuf points d'avance pour les Français en cours du troisième quart, et puis la chute inexorable, pour voir revenir Kazan, sans pouvoir réagir. Une défaite amère, sous la marque de 79-88.

Cette première mi-temps fut d'un haut niveau, principalement dans le chef de la formation française, Lyon-Villeurbanne, qui se permit de prendre le meilleur sur les supers favoris russes de Kazan. Déjà la veille, les russes durent leur victoire de par un tout bon dernier quart-temps, car Jérusalem ne put gérer le mano à mano des 35 premières minutes. Cette fois, et pour la finale Kazan doit même subir le jeu des Villeurbannais, bien plus collectif. De 20-22 au terme des dix premières minutes, le score devait exploser pour les hommes de Pierre Vincent, et la mi-temps fut atteinte sur la marque de 53-39. Quatorze points inattendus, valant surtout par la bonne tenue de David Andersen (14 pts), seulement contré côté Kazan par James White (10 pts).

La reprise devait se passer dans la même progression des Français, puisqu'ils scorèrent pour atteindre les 19 points d'écart (60-41). Mais ensuite, ce fut la bérézina par un 20-0, en faveur des russes. Le marquoir passait ainsi de 62-44 à 62-64, et Nivins inscrivait les deux derniers points du troisième quart (64-64). Difficile, très difficile pour les hommes de Pierre Vincent, d'autant que l'on ne voit pas la solution. Certes, le marqueur des Verts, Andersen ne put récidiver, quatre points "seulement", mais à l'image de toute l'équipe, Villeurbanne fut tétanisée. Le dernier quart voyait Kazan poursuivre son bonhomme de chemin vers la qualification, en augmentant son avance à 10 unités (68-78) à 5' du terme. A 41", on note un 77-84, et l'espoir de voir Lyon rejoindre Limoges en Euroleague s'envole. Le dernier mot sera pour Keith Langford qui inscrira les deux derniers lancé-francs pour Kazan, qui accède ainsi à la Champions League du basket. Néanmoins, Villeurbanne peut avoir énormément de regrets de s'incliner de la sorte, car au vu de la première mi-temps ils auraient mérités bien plus que cette défaite 79-88.

Le technique:

Villeurbanne : Green 8, Livio 0, Jackson 12, Andersen 27, Sangare 6, Lighty 2, Bader 4, Nivins 8, Sy 12

Kazan : White 21, Langford 9, Zisis 3, Bykov 0, Sanikidze 5, Sokolov 4, Kaimakoglou 13, Fischer 18, Jerrells 15

Evolution du score:

Q1: 20-22

Q2: 33-17 (53-39)

Q3: 11-25 (64-64)

Q4: 15-44 (79-88)

 

La conférence de presse de Pierre Vincent, coach de Villeurbanne


Quelques photos: <Clic sur les images pour agrandir>

IMG_20140926_202834.jpg 

IMG_20140926_202844.jpg 

IMG_20140926_202850.jpg 

IMG_20140926_202853.jpg 

IMG_20140926_202923.jpg 

IMG_20140926_203142.jpg 

IMG_20140926_202937.jpg 

IMG_20140926_205112.jpg 

IMG_20140926_205059.jpg 

Vidéo du début de la partie entre Villeurbanne et Kazan:

.

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.