KVO - Eupen: Ou comment réécrire l'histoire du Titanic (1-3)

Catégories : Sports

KVO-Logo2.jpgOn ne pourra jamais le savoir si les joueurs du KV étaient encore au réveillon, ou s'ils étaient déjà en vacances. Qu'importe, un match comme celui joué face à Eupen ne mérite certainement pas de figurer au palmarès d'un candidat au Top-6, voir à l'ambition du titre. Même si nous considérons que les buts d'Eupen furent plus des "cadeaux" que de réelles phases offensives, méritant concrétisation. Toujours est-il que le "petit poucet" réalise une très bonne opération. Pour le KVO, la situation n'est en rien catastrophique, mais aux yeux des supporters cette prestation demande explications, et la trêve tombe à pic. Match à oublier au plus vite, à conditions d'en tirer les leçons.

Première minute, et premier goal des visiteurs. Il reste 89' pour se reprendre. Une mi-temps où il n'y a rien à écrire, si ce n'est que quelques timides tentatives de part et d'autre, mais à compter sur les doigts d'une main. Reprise, et second but pour... les visiteurs. Il ne reste plus que 42' pour rétablir le score. Ainsi va se résumer l'heure de jeu, car pendant une heure, le KVO ne fut pas capable de reproduire le jeu qu'on lui connait. Il faudra attendre la toute fin de partie pour voir les hommes de Vanderheghe prendre l'ascendant, mais sans toutefois pouvoir revenir au score, si ce n'est à qu'à moins de 10' de la fin, avec un envoi de Dimata, qui fera 1-2. Mais voilà, il était bien trop tard, et même si El Ghanassy pouvait prétendre à l'égalisation deux minutes plus tard, il n'en fut rien. Même mieux, ce sera Eupen, dans les arrêts de jeu qui fera 1-3, avant que Musona rate un penalty. La messe -et pas de minuit- était dite, la première défaite d'Ostende dans ses installations, place maintenant à quelques jours de repos, avant la demi-finale de Coupe, le 17 janvier.

ostende,kvo,football,eupen,division1a

Robert Genicot

Le technique:

KVO: Ovono, Tomasevic (46' Milic), Godeau, Rozehnal, Vandendriessche, Siani (60' Musona), Jonckheere, El Ghanassy, Dimata, Berrier, Cyriac (75' Pedersen)
Coach: Yves Vanderhaeghe

Eupen: Niasse, George, Diallo, Blondelle (48' Dufour), Al Abdulrahman, Hackenberg, Diagne, Cases (79' Taulemesse), Garcia, Onyekuru, Sylla
Coach: Jordi Condom

Les arbitres: Geldhof, Meers, Bailleul, Laforge

Les buts: 1' Onyekuru 0-1, 47' Sylla 0-2, 83' Dimata 1-2, 90'+ Onyekuru 1-3

Les cartes jaunes: 63' Berrier, 88' Godeau, 88' Diallo

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.