Champions League - BCO - Avellino: Une défaite lourde de conséquences (73-78)

Catégories : Sports

#Logo_ChampionsLeague.pngIl ne fallait pas perdre le match contre les Italiens d'Avellino, et pourtant malgré une remontée les hommes de Dario Gjergja s'inclinent face à quelques décisions arbitrales plus que fantaisistes. Trois fautes techniques abusives, alors que le BCO revenait au score, après avoir été mené tout au long de la partie. Des premier et troisième quarts catastrophiques des Côtiers, et face à ces équipes la moindre erreur se paie cash. Pourtant, Ostende revenait à 4 unités, 68-72, alors qu'il ne restait plus qu'un peu plus d'une minute de jeu. Une défaite qui efface les espoirs de second tour en Ligue des Champions. Maintenant se concentrer sur la Coupe de Belgique, et le championnat.

Une entrée en force des Italiens, menant déjà 4-10 après un peu plus de 2'. Ensuite, une très belle réaction du BCO qui comble son retard, et parvient à égaliser, sous l'impulsion de Katic, mai aussi de Djordjevic et Nerwbill (12-12 à 3'46"), et même prendre l'avance par un 3 points de Kuridza. Malheureusement, ce premier quart allait se terminer par une réussite d'Avellino, qui prenait le large par des paniers des Thomas, Fesenko et Randolph (16-24). La reprise voyait les Côtiers se relancer, mais de très courte durée. Les Italiens reprenaient l'ascendant, et fixaient les chiffres à dix unités d'écart à la 5' (23-33). La force des champions de Belgique, dans leur Dôme, n'est autre que la conviction de bien faire, et ce fut alors une "petite" remontée, de part la provocation de fautes. Le score passait alors à 31-36 à moins de 2' de la mi-temps. Ostende parvenait à revenir encore un peu, par un trois points de Pierre-Antoine Gillet (34-38), mais c'était Avellino qui inscrivait les deux derniers lancer-francs, par Ragland (34-40).

La reprise valait par l'absolue volonté de siffler contre les Côtiers, et deux fautes techniques étaient accordées à Djordjevic, puis Gjergja, alors qu'Ostende avait l'avantage du ballon, et ne commettait pas de faute. Par la suite une trois technique tombait sur Jean Salumu, alors qu'il y avait là une très belle percée en force de Ragland. La tension montait d'un cran, si pas deux, et Avellino prenait encore le large (41-53 à 5'). Une fois encore, Avellino reprenait le large pour terminer le Q3 sous la marque de 50-62. La fin de match allait alors être palpitante, pour cette première rencontre de l'année, et avec aussi le nouveau sponsor qu'est AB Inbev. Ostende revenait à 4 points (68-72), mais ne pouvait empêcher les visiteurs de remporter la victoire, sous la marque de 73-78, avec un dernier panier à 3 points de Walden.

Robert Genicot

Le technique:

BCO: Walden (3-9), Mwema (0-2), Kesekj (4-5), Gillet (3-7), Salumu (0-0), Katic (10-6), Boukichou (4-6), Djordkevic (8-0), Kuridza (0-3), Kesteloot (0-0), Newbill (2-1)
Coach: Dario Gjergja

Sidigas Avellino: Zerini (0-5), Ragland (10-4), Green (6-5), Leunen (3-9), Cusin (0-2), Severini (0-0), Randolph (5-4), Obasohan (5-0), Fesenko (2-4), Thomas (9-5)
Coach: Stefano Sacripanti

Les arbitres: Eddie Viator (FRA), Markos Michaelides (SUI), Milan Nedovic (SLO)

Evolution du score:
Q1: 16-24
Q2: 18-16 (34-40)
Q3: 16-22 (50-62)
Q4: 23-16 (73-78)

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.