BCO - Limburg: Jusqu'au bout de l'effort 92-85 (ap. prol.)

Catégories : Sports

ostende,bco,limburg,baskett,division1

Un Versluys|Dôme bien garni pour accueillir la formation de Brian Lynch (qui officiera la saison prochaine au Spirou Charleroi), dans une rencontre très intense. Une première période pour le BCO, la seconde pour Limburg, avec une fin de match des plus serrée. Il faudra d'ailleurs aller à la prolongation pour trouver le vainqueur de cette explication. Au terme du temps réglementaire, le marquoir indiquait 77-77. Cinq minutes supplémentaires, mais surtout un sursaut d’orgueil des Côtiers, infligeant un 12/0 en quelques secondes. Une nouvelle victoire du BCO, mais acquise à la force des bras.

Un premier quart qui démarre sous les chapeaux de roues, avec de la vitesse et de l'adresse. Un Q1 se terminant sur le score de 32-21, avec de belles phases de jeu, et des points pour tous les joueurs ostendais (à l'exception de Jean Salumu) alignés dans ce quart. La suite, pour arriver à la mi-temps fut une question de bagarre sous les anneaux, avec un prédominance pour le BCO qui accentuait quelque peu son avance sur un Limburg vaillant, mais n'ayant pas la réussite. Le score passait alors de 33-23 à 39-30 à 5', puis 46-35, avant que les visiteurs ne reviennent un peu. 46-40 à la minute des citrons, et la pause sifflée sous le score de 48-43. Dans ce quart, Limburg commet dix fautes, alors que trois sont sifflée contre le BCO . Niveau pointeurs, Katic (11) se détache pour les champions en titre, et Jansen (10) et Vanwijn (9) pour les limbourgeois.

Au retour des vestiaires, ce n'était plus la même chanson -même si ce samedi voyait la Lady Night-, et Limburg parvenait à revenir dans le coup, et même prendre l'avance après 5' (55-56), et même 59-64 à 2'15". Le Q3 se terminait sur l'égalité 66-66, avec deux paniers du capitaine Djordjevic (3+2). Les dix dernières minutes s'annonçaient très chaudes, et en effet. D'emblée, Limburg prenait du champ avec 2 paniers (Tuttle et Anderson), pour faire 66-70. On entamait le money-time sous la marque de 70-72, Salumu remettait les équipes à égalité (72-72), il restait 4'. L'ambiance montait d'un ton, à l'approche de la dernière minute de jeu. Deux lancers pour le capitaine ostendais à 73-74, et deux réussites. Il reste 55". Le même Djordjevic commet une faute, mais pas punitive par lancers, et Tuttle commet un marché. Balle aux Ostendais, faute (à 15") de Mukubu sur Boukichou, qui transforme (77-74). Brian Lynch demande -en montant sur les tables des officiels- un dernier temps mort. Dans la dernière seconde, Jansen ajuste un panier à 3 unités, pour contraindre tout ce petit monde à la prolongation (5').

Ostende débutait par des lancers-francs de Walden, puis 2 points de ce dernier et Gillet qui lui emboîtait le pas (83-77). Il n'y en avait plus que pour le BCO, avec Boukichou et Djordjevic pour reprendre 12 points d'avance à 2'. Un triple de Jean Salumu conduisant à 92-78 à la minute, et un score final de 92-85, à la force des bras.

Robert Genicot

Le technique:

BCO: Lambrecht (0-0), Walden (7-6), Kotrulja (0-0), Mwema (3-0), Gillet (3-10), Salumu (4-5), Katic (11-2), Boukichou (2-8), Djordjevic (3-9), Kuridza (4-0), Kesteloot (6-0), Newbill (5-4)

Limburg: Mukubu (3-6), Lemaire (0-0), Simons (2-8), Jansen (10-7), Vanwijn (9-2), Tuttle (6-4), Swing (8-3), Anderson (2-10), Desiron (0-0), Lodwick (3-2)

Les arbitres: MM Geller, Deblieck, Neeskens

Evolution du score:

Q1: 32-21
Q2: 16-22 (48-43)
Q3: 18-23 (66-66)
Q4: 11-11 (77-77)
Pro: 15-8 (92-85)

 

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel