Finale PO #3: Comme le disait Serge Crevecoeur: La série n'est pas finie (78-93)

Catégories : Sports

euromillions_basket.png

Menant 2-O, de par une très belle victoire, sur le couteau, vendredi soir au Brussels, le BCO est en passe de remporter son 18ème championnat de Belgique, et le sixième de rang. De 2-0, on est passé sans se rendre compte à 2-1, de par une excellente prestation du Brussels, beaucoup plus combatif et adroit... que le BCO. Sans doute, les joueurs pensaient avoir fait le plus difficile vendredi dernier, et ne mettaient pas tout le cœur au travail, ratant l'impensable. Une défaite 78-93 synonyme d'une quatrième manche au Brussels, et peut-être même une dernière dans le Versluys|Dôme, la semaine prochaine. 

L'entame du match se fait à coup de trois unités. Gillet ouvre la marque, Dowe en fait de même et Kesteloot enchaîne. Trois fois trois points pour une prise en main d'Ostende, menant 14-9, avant que Bray ne pointe à trois reprises de loin. Très équilibré ce premier quart se clôture sous la marque de 23-26, Katic d'un côté et Peciukevicius de l'autre se surpassent. La reprise est à l'avantage du Brussels, qui parvient à accentuer son avnace du Q1, et même à faire trembler le BCO. Bray, Lichodzijewski et Loubry infligeant un 11/0, pour voir le marquoir inscrire 23-37. Commençait alors la chasse pour un BCO commettant des erreurs sous l'anneau, et ne parvenant pas à réduire cet écart. Il fallait alors un grand Katic, et un super Djordjevic pour revenir à la mi-temps sous la marque de 41-48. De côté du Brussels, on c'était un peu calmé, même si Ubel et Dowe continuaient à scorer. Cela promettait pour la seconde période, au vu du match de vendredi dernier.

La reprise ne vaut rien au BCO, car c'est encore le Brussels qui s'illustre, jusqu'à 11 points d'avance après 2' (43-54), sans vraiment forcer. Sans en avoir l'air, et sous les coups de boutoirs de Dowe, l'écart se stabilisait sans aucune réaction d'Ostende. A 4 sous l'anneau, impossible de marquer! La match allait tourner à la fausse fête pour  les champions en titre, qui auront bien du mal à récidiver, si du moins on ne secoue pas le cocotier du côté du Versluys|Dôme. Pire, en fin de partie, des techniques pour Gjergja (la seconde dans ce match, après celle du Q2) et de Philippe Debaere, le directeur technique, apportaient le l'eau au moulin des bruxellois. Une différence variant entre 7 et 14 points en faveur des visiteurs, et la foire était levée. Pourtant, tout était prévu pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit, mais les joueurs en ont décidés autrement. Il va falloir poursuivre, et qui sait, attendre la cinquième manche pour assurer le titre.

Robert Genicot

Le technique:

BCO: Walden (0-5), Mwema (0-4), Gillet (6-8), Salumu (5-7), Katic (13-3), Boukichou (0-3), Djordjevic (6-7), Kuridza (2-0), Kesteloot (6-0), Newbill (3-0)

Brussels: Loubry (3-8), Dowe (8-7), Lichodzijewski (7-5), Muya (0-0), Depuydt (2-0), Peciukevicius (8-5), Ubel (6-12), Bray (12-6), Simmons (2-2)

Les arbitres: MM. Geller, Van Den broeck, Delestree

Evolution du score:

Q1: 23-26
Q2: 18-22 (41-48)
Q3: 14-20 (55-68)
Q4: 23-25 (78-93)

ostende,bco,basket,brussels,playoffs,finale

ostende,bco,basket,brussels,playoffs,finale

ostende,bco,basket,brussels,playoffs,finale

Photos ©: Robert Genicot

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.