Europa League - KVO - OM: des raisons d'y croire

Catégories : Sports

KVO-Logo2.jpgNous voici arrivé au grand rendez-vous européen pour le KVO, avec ce match retour face à l'Olympique de Marseille. La semaine dernière, l'équipe phocéenne s'assurait de bonnes chances de qualification, en remportant l'enjeu sur le score de 4-2. Et pourtant les Côtiers n'avaient nullement démérité, en répondant présent face aux coups de butoirs de l'OM, et même en se créant de belles occasions. Le score aurait pu être tout autre d'ailleurs. Ce soir, dans l'Albert Verluys Arena, rempli à ras bord, l'ambiance risque d'être très chaude.

Rien d'impossible dans un match de football, et on doit y croire jusqu'au coup de sifflet final. Cela se vérifie lors de rencontres de championnat anglais, par exemple. 4-2 est, certes, une belle avance pour les Français, et le quatrième but fait mal dans l'addition, mais un 2-0 (ou même 3-1) permettrait au KVO de se qualifier. D'autre part, l'OM est une grande équipe -elle a gagné la Champion's League sous la houlette de Raymond Goethals-, et il faudra faire très attention à un certain Valère Germain, qui planta trois buts au stade Orange Vélodrome.

Lors de la conférence de presse de Rudi Garcia, hier soir, celui-ci se disait méfiant vis-à-vis de la formation belge: "Je connais très bien les équipes belges, ayant été frontalier (LOSC), et connais la volonté des joueurs. Il ne faudra pas la jouer à la légère, mais bien se méfier. Ostende possède de bons joueurs, capables d'aller vite et de nous prendre en défaut. Sur la défaite de dimanche, je pense qu'ils avaient encore le match de jeudi dernier dans les jambes, mais cela doit être pris comme un match sans, et je suis certain qu'ils vont montrer un tout autre visage demain soir. Nous avons étudiés les matches d'Ostende en préparation, mais aussi j'ai regardé le match contre Mouscron, nous sommes prêts pour cette rencontre très importante, avant de penser au championnat."

Première expérience européenne, et qui sait, pas la dernière. Sur le papier, 75% pour l'OM de passer. Et si Ostende créait la surprise? Tout est possible en football, le tout est de le vouloir. Pour Marseille, et son gardien Steve Mandanda (ne prononcez surtout pas Stive...): "L'important est la qualification dans cette compétition européenne, mais ce n'est pas les deux buts d'avance qui font que nous sommes déjà qualifiés. Nous devons faire attention à cette équipe belge, et rester concentrés jusqu'à la fin." Sur le fait que son frère joue en Belgique, et qu'il aurait pu le "rencarder" sur le KVO: "Non, pas vraiment, au moment du tirage au sort, il m'a un peu expliqué, mais sans plus."

Pour ce qui est du KVO, si le match aller se terminait par une défaite, ce le fut avec les honneurs et la majorité des observateurs reconnaissaient en l'équipe d'Yves Vanderhaeghe de bons points positifs. Certes, dimanche dernier, la venue de Mouscron se solda par une première défaite en championnat, mais avec une tout autre facture. Trois hommes étaient mis sur la touche (Rozehnal, Capon et Jali), certains furent absents pendant tout la première période, comme Berrier, les fautes pleuvaient, et puis la rouge de Siani. Cette fois, il va falloir se redresser et montrer ce qu'on a dans le ventre. Ostende est parfaitement capable de redresser la barre, en plus de compter sur son 12e homme -un stade de 8400 places complet, dont 850 marseillais-, il aura l'avantage de connaître comment joueur avec les conditions atmosphériques. Cette journée est placée sous le signe du vent (jusqu'à 6 Bft), qui va s'engouffrer dans le stade. Si à Marseille il y a le mistral, l'Orange Vélodrome n'en a cure.

Les compositions probables:

KV Ostende: Proto, Capon, Rozehnal, Tomasevic, Milic, Jali, Siani, Berrier, Vandendriessche, Akpala, Musona.
Coach: Yves Vanderhaeghe

Olympique de Marseille: Mandanda, Sakaj, Rami, Rolando, Evra, Lopez, Luiz Gustavo, Sanson, Thauvin, Germain, Payet.
Coach: Rudi Garcia

Arbitre: Marco Guida (ITA)

Arbitres assistants: Alessandro Costanzo (ITA) et Claudio La Rocca (ITA)

Quatrième arbitre: Piero Giacomelli (ITA)

TV:

beIN SPORTS 1
Canal+ Sport

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel