BCO - Spirou Charleroi: Le Spirou ne savait pas nager (83-63)

Catégories : Sports

euromillions_basket.pngUn clasico disputé devant un public venu en nombre, et sous une ambiance de fête. Le BCO, sur sa lancée -comme ce fut le cas contre Willebroek- entamait ce match par une prise de pouvoir, à laquelle Charleroi ne pouvait répliquer. Seize points d'avance après le Q1, qui se transformait en véritable punition pour le Spirou, qui se noyait sur les bords de la Mer du Nord. Un score final de 83-63, rendant encore plus l'invincibilité des Côtiers.

Une entame de partie à l'image du dernier match dans le Versluys|Dôme, fa ce à Willebroek, mais avec une intensité autre. Les Côtiers imposent également leur loi, et mènent 15-2 après 4'30". Cela ne faisait que commencer, les artistes sortaient le grand jeu, avec des essais concluants à 3 unités des Mwema (2/2, Salumu (2/4, Fieler (2/2 et Mihailovic (3/3). Cette première mi-temps verra bien une réaction de Charleroi, avec Libert et Tuttle (9 points chacun), mais l'écart était déjà creusé, 44-30 à la mi-temps.

La reprise se fait avec autant de mordant, encore un peu plus d'agressivité de part et d'autre, mais si le Spirou parvient à combler quelque peu son retard (47-35), les pointeurs ostenddais se montrent encore, à l'image de l'inévitable Jean Salumu -pourtant gardé de très près- et Djordjevic pour des trois points portant la marque à 53-37 après 5'30" dans ce Q3. Mais en définitive, ce sera dans un premier temps Charleroi qui grignotera des unités, par Thomas pour revenir à 57-49. Le final fut disputé sur un rythme fou, avec une progression encore des Côtiers (26-14 dans le Q4), portant à 73-50, même avec un timide retour du Spirou, mais en définitive le BCO inflige une très lourde défaite aux Carolos (83-63).

Les réactions:

Lynch: "Malgré cette importante défaite, je suis satisfait de mes joueurs, car il n'y a rien à faire contre Ostende. Le BCO possède des très bons joueurs, qui shootent parfaitement. Un match très physique. Nous ne pouvons rien faire, j'ai essayé de faire tourner mais sans succès."

Gjergja: "Nous avons montré que nous savons défendre, et aussi nous montrer à notre avantage offensivement. Toute l'équipe m'a fait plaisir en jouant de la sorte, car tout le monde est venu défendre, chose qui n'arrivait pas nécessairement par le passé. Je suis très content "encore" de Jean Salumu, mais il est à associer à toute la formation."

La fiche technique:

BCO: Lambrecht (0-2), Lasisi (0-0), Mwema (6-0), Salumu (10-8), Myers (3-7), Djordjevic (0-12), Kuridza (3-3), Kesteloot (2-0), Jekiri (2-0), Fieler (9-7), Mihailovic (9-0)
(10/25 à 2, 15/29 à 3, 18/27 lancer, 21 fautes)
Coach: Dario Gjegja

Spirou Charleroi: Libert (9-2), Iarochevitch (0-2), Delalic (0-0), Marnegrave (1-4), Tuttle (9-6), Thomas (0-12), Gibbs (0-1), Gorgemans (2-0), Katic (2-6), Grant (7-0), Demirtas (0-0)
(17/44 à 2, 7/23 à 3, 8/12 à 1, 29 fautes)
Coach: Lynch Brain

Les arbitres: MM. Denis R., Jacobs G. et Vanderheyden A.

Evolution du score:
Q1: 26-10
Q2: 18-20 (44-30)
Q3: 13-19 (57-49)
Q4: 26-14 (83-63)

ostende,bco,spirou charleroi,basket

ostende,bco,spirou charleroi,basket

Un Versluys|Dôme pratiquement rempli pour ce clasico, qui tournait nettement à l'avantage des Côtiers.

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.