KVO – Genk: Mal inspiré, le KV ne peut contrer Genk 0-2

Catégories : Sports

Entre deux sessions européennes, le Racing Genk venait à Ostende pour compléter sa progression, et assurer avant son important match retour, mardi prochain. Si la première mi-temps ne fut pas à son actif, la seconde portait ses fruits. Le KVO se cherchait, n’obtenait pas de réussite lors des quelques tentatives, et surtout ne pouvait réagir face à l’adversaire. Une victoire 0-2, qui ne doit toutefois pas refléter la partie, mais qui prouve que les Côtiers sont encore très loin de la condition pour prétendre à un éventuel classement de PO.

Problème de circulation pour les supporteurs de Genk, les premiers arrivaient juste au moment du coup d’envoi, et pour les autres ils ne manquaient rien du jeu. En effet, quelques tentatives de part et d’autre, mais assurément rien de bien concret dans la première demie-heure. On signalera une première carte jaune pour Nastic (6’), puis un essai de l’ancien ostendais Zinho Gano, qui trouve Dutoit sur son chemin, et la reprise de Zhegrova qui lèche avec la transversale, au quart d’heure. Les quinze dernières minutes vont être assez disputées, si bien que l’engagement est total, comme le télescopage entre Tomasevic (qui devra sortir) et Heynen, dans le grand rectangle.

A la reprise, les occasions se multiplient, et Ostende se montre assez dangereux, Genk controlant la situation. Mais le jeu va se durcir, et les fautes seront nombreuses. Toutefois, Capon aura l’ouverture au bout du pied, mais le cuir sera détourné en coup de coin. On trouvera encore le KV aux avants-postes, avec un essai de Canesin (57’), puis le même pour un centre sur Sakala (72’) qui trouve le filet latéral. De l’autre côté, une malencontreuse faute de main de Faes, pourtant très bon, oblige l’arbitre à désigner le point de penalty. Trossard se charge de le convertir (0-1, 78’). Désorganisé, et d’ailleurs l’était-il vraiment, le KVO ne peut répliquer, et comme tout le long de cette partie devra courir après le ballon. Le coup de massue sera donné par Malinovsky qui, à la 84’, d’un tir des seize mètres double la mise (0-2)

La fiche technique:

KVO: Dutoit, Capon, Milovic, Faes, Tomasevic (blessé 37’ Lombaerts), Bjelica, Vandendriessche, Vanlerberghe, Canesina Zivkovic, Guri

Coach: Gert Verheyen

GENK: Vukovic, Nastic, Seck (54’ Malinovsky), Aidoo, Zhegrova (64’ Ndongola), Lucumi, Heynen, Pozuelo, Trossard, Gano, Seigers (83’ Maehle)

Coach: Philippe Clement

Les arbitres: MM. Visser L., De Weirdt J., Becquet P. & Vergoote J.

VAR: Boucaut A., Vinche Ph. & Rosenberg JM.

Les buts: 79’ Trossard 0-1 (p.), 84’ Malinovsky 0-2

Les cartes jaunes: 6’ Nastic, 38’ Vanlerberghe, 57’ Gano, 73’ Seigers, 76’ Dutoit

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel