Hommage à Charles Aznavour au Kursaal ce 17 février

Catégories : Divertissements

Charles Aznavour était le plus ancien et le dernier des géants. Incarnation ultime d’une génération de chanteurs français, mais qui n’a jamais nié ses origines arméniennes. L'Arménie, sa patrie, qui l'a reçu comme héros en tant qu'ambassadeur et pour laquelle il a sauté dans la brèche après le tremblement de terre de 1988.

Cet auteur-compositeur, et interprète de plus de 1 000 chansons, a toujours écrit ses textes en premier, après quoi il a dû attendre que son bijou nouvellement créé trouve l'accompagnement musical approprié. C'étaient souvent des mélodies que pouvaient fredonner toutes les générations. On se souviendra de lui dans le monde entier, y compris en Amérique, comme l’un des plus grands chanteurs des cent dernières années et ce, au plus haut niveau. De son propre chef, il conquit le Carnegie Hall à New York en 1963, sa ville préférée où, en tant qu'Anglo-parisien, en tant que le "Sinatra français", il connut de véritables triomphes.

Pour plus d'informations, suivre ce lien

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel