Noir, jaune...rouge : les couleurs de la mer

Catégories : Elections Octobre 2012

ostende,n-va,sp.a,abstention,marée,vague,élections2012On se réveille quelque peu avec la queue entre les jambes, après la soirée du triomphe de la N-VA sur les Flandres, jusque sur la plage d'Ostende. Les femmes et les hommes de Bart de Wever furent bien présents lors de ces élections communales 2012, et cela ne présage rien de bon pour la suite. Certes, le score des nationalistes n'atteint pas le pourcentage vu à Anvers, mais nénmoins, cela représente le second parti ostendais, à dix points des socialistes.

Si Jean Vandecasteele, le bourgmestre sortant, remporte haut la main ces élections, en terme de voix de préférence (6.454), nous ne devons pas oublier la percée des nationalistes, qui accèdent à dix sièges de conseillers. Le premier parti d'Ostende reste le SP.A, mais il reçoit tout de même un sérieux avertissement, si pas une calotte, perdant cinq sièges, soit 13.4% des suffrages.

Une participation de 86%, malgré le fait d'une première comme vote électronique, et les problèmes qui en découlèrent. En effet, dans certains bureaux de vote, on enregistrait près de trois heures d'attente, avant de pouvoir remplir son devoir de citoyen. Mais les problèmes informatiques devraient très vite être oubliés, tandis que le rat de marée de la N-VA engendrera sans doute des conséquences bien plus importantes. La coalition sortant, SP.A, CD&V et Open VLD, devrait se poursuivre, on voit mal un de ces partis s'allier avec les indépendantistes pour diriger la Reine des Plages. Mais comme en politique tout est permis, et rein n'est acquis d'avance...

Une remise en question s'impose de toutes les personnes démocratiques de la ville, et en particulier des socialistes (Vandecasteele, Vande Lanotte et Crombez), qui visiblement ne purent convaincre. Les libéraux de Bart Tommelein voulaient proposer le «chemin pour sortir du rouge», ils en sont réduits à voir venir le noir et jaune face à la mer. Le CD&V perd également des écailles, mais en 2006 il se présentait en cartel avec la N-VA. Reste le très bon score des Verts (Groen), qui passe à trois, donc une augmentation de deux conseillers.

L'effet Jean-Marie Dedecker, parti à Middelkerke pour y faire un tabac (où il récolte 25%, et se classe premier en voix de préférence, avec un chiffre de 2.331), compta sans doute aussi dans cette consultation. Toutefois, on ne peut nier la volonté des «flamands», ou du moins d'une grande partie d'entre eux, de vouloir voir cette Belgique se scinder (un mot à la mode...). Espérons, quand même, que cette issue soit encore illusion, comme le chantait Pierrot, et que les électeurs retrouveront le goût de l'union, d'ici deux ans.

R.G

Les résultats:

sp.a 14.929 32,13 -13,54 15 -5
N-VA 10.569 22,74 - 10 -
Open Vld 6.240 13,43 -2,64 6 0
Groen 4.696 10,11 +4,14 4 3
CD&V 4.415 9,5 - 3 -
VLAAMS BELANG 3.570 7,68 -9,14 3 -4
LIJST DEDECKER 1.384 2,98 - 0 -
ROOD! 500 1,08 - 0 -
ALEXANDER 168 0,36 - 0 -
CD&V N-VA - - -14,07 - -5
AVANTI! - - -1,40 - 0

Source: Nieuwsblad.be

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.