Des pourparlers compliqués!

Catégories : Elections Octobre 2012

ostende,sp.a,open-vld,cd&v,groen,élections2012,vande lanotte,nv-aS'il y eu un rat de marée de la N-VA, dimanche soir lors des élections communales à Ostende, les trois grands partis de la coalition sortante se retrouvèrent pour débuter les pourparlers en vue de former la future législature. On sait que le CD&V perdit des voix, et par là des sièges au conseil, mais aussi qu'il veut conserver ses deux mandats d'échevins. Cela ne plaît pas aux autres partenaires, et de plus Groen -autre grand vainqueur des communales- veut participer aux négociations. Des pourparlers bien compliqués!

On n'imagine pas un seul instant voir la N-VA prendre part à la majorité au sein du conseil communal d'Ostende, malgré ses 22% et le fait dêtre le second parti de la ville balnéaire. Ceci écrit, il faut donc trouver un accord afin de diriger la cité pour les six prochaines années. Le SP.A détient les ficelles, avec 32% des suffrages, et doit conduire les entretiens. Dans un premier temps, il semble que la tripartite SP.A, Open VLD et CD&V soit reconduite. C'est d'ailleurs ceux-là qui engagèrent les négociations lundi soir à l'Hôtel de Ville.

Mais voilà que le CD&V exige de conserver ses deux sièges d'échevins, alors qu'il ne possède que trois conseillers, et est devancé par Groen, qui en obtient quatre. Un exigence qui devrait faire vaciller cette coalition, d'autant que les Verts "veulent" monter au combat. La note de politique administrative de la ville fut livrée aux partenaires, lundi soir, par les socialistes, et ce mercredi l'Open VLD et le CD&V doivent donner leur vision, mais aussi leur accord. Si les chrétiens n'obtiennent pas deux échevinats, il y a fort à parier qu'il quiteront la majorité, et laisseront aisni la place à Groen.

Nous n'en sommes pas encore là. Le SP.A ne semble pas vouloir travailler avec les Verts, mais d'un autre côté il faudra bien que les socialistes fassent un geste, eux qui perdent 14% de voix.

R.G.

Source graphique: Nieuwsblad.be

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.