Harcèlement: il se pend (13 ans)

Catégories : Faits divers

keano.jpgDrame de l'imbécilité humaine, drame de société ramené à l'adolescence, qui s'est joué dimanche dernier, alors qu'un jeune de 13 ans décidait d'en finir avec sa toute jeune vie, et se pendait. Pourquoi? Pour la "simple" raison que deux autres condisciples l'avaient pris en grippe, et le harcelaient. Drame de toute une famille, celle du jeune Keano, mais aussi drame pour les familles des deux "pestes" (car ils furent identifiés par la victime, dans une lettre adressée à ses parents). Certes, une enquête est en cours par le parquet de Bruges, et par l'école, donc nous ne connaissons pas encore les détails de ce fait divers particulièrement douloureux pour beaucoup.

Les camarades de classe (une école du centre d'Ostende), de jeux de Keano le conduiront ce samedi vers sa dernière demeure, beaucoup trop tôt raliée. Ce geste ne laisse personne indifférent, et si nous vous en parlons c'est que nous sommes confrontés également de par notre fille qui, si elle ne connaissait pas directement ce garçon, fut prévenue par ses amis, qui eux fréquentaient la même école. Ce samedi, Bredene (où habitait la victime) n'aura certainement pas un goût de vacances

Depuis les faits, des propos très virulents circulent sur les réseaux sociaux, si bien que les parents de Keano doivent appeler au calme. Les deux auteurs des faits d'harcèlement reçurent d'ailleurs des menaces de mort. Le père d'un de ceux-ci devait déclarer que son fils "n'était pas bien depuis la mort de Keano, il s'enferme constamment dans sa chambre..." Ben oui, et si on redonnait l'envie aux jeunes de réfléchir, avant d'agir?

Nous présentons à la famille de Keano nos sincères condoléances. Il en faudra du courage pour "re"vivre.

R.G.

Voir ici le registre de condoléances à l'attention de Keano

2 commentaires Imprimer Lien permanent

Commentaires

  • Triste histoire, alors même que le clip d'Indochine sur la violence à l'école fait scandale. Une raison de plus pour que ce clip soit diffusé et qu'il permette à ces élèves qui ne réfléchissent pas avant d'agir de se rendre compte de la réalité de leurs actes.

    En attendant, un enfant de mort est tué par la bêtise et l'inconscience pendant que 3 familles se retrouvent dans de dramatiques situations.
    Il faut aussi se poser la question de la responsabilité des adultes qui encadraient dans le collège : professeur, surveillants, CPE, ... qui trop souvent ne prêtent pas suffisamment d'attention à ces élèves torturés par d'autre ou qui ne prennent pas de sanctions véritable.
    Une heure de colle ne servira jamais à calmer le jeu, au contraire. C'est bien devant la justice qu'il faut trainer ces tortionnaires, avant qu'un drame ne se produise.

    J'offre mes plus sincère condoléance à la famille de Keano.

  • Oh là la!
    Quelle tristesse, il faut faire cesser les harcèlements moraux des enfants ou des adultes et il y aura punitions qui s'en suivent ...
    Toutes nos condoléances .

Les commentaires sont fermés.