Paulusfeesten, sept jours de concerts

Catégories : Divertissements

Paulusfeesten_Affiche.jpgUne météo capricieuse en ce début de mois d'août, mais une ambiance à ne surtout pas manquer pour cette 42ième fête de Paul. Sept jours de pure folie musicale, disposée sur la place Paul & Pierre, face à la gare. Sept jours de concerts "gratuits". Du pratiquement "non-stop" pour tous les goûts, tous les âges. Et cela commence ce lundi 11 août sur le coup de 19 h, pour se terminer le dimanche 17. Diverses localisations, avec bien entendu la place, où le podium géant est installé, mais aussi sur la petite place Paul & Pierre, et sur la place Baudouin. En quelques pas vous pouvez passer d'un endroit à l'autre, et changer de registre musical. Des animations de rues également, le tout pour vous faire oublier les nuages gris. Bonnes fêtes!

Sept jours de folie musicale, c'est bien le terme. Et pour cause, en 1969 (quelle belle année...) le patron du café Kroegske, Iwein Scheer, eut la folle idée de fêter l'anniversaire d'un ami en organisant une petite fête. Il faut savoir que cet ami se voyait désolé de ne pouvoir faire de son anniversaire un jour exceptionnel, pour cause il était né le 25 décembre. La concurrence était très difficile. Notre patron eut donc l'idée de fêter Noël en plein milieu de l'été. Ainsi débuta les fêtes de Paul.

L'organisation se répéta les deux années suivantes, ensuite une évolution prit tournure, en ce sens ou les organisateurs voulurent scénariser cette manifestation, et ils inventèrent les fiançailles de deux personnages fictifs d'Ostende. Le couple de pêcheurs, Stierman Lèèze, et la fille de Lange Tjèes furent ainsi fiancés lors d'une manifestation de trois jours. En septembre de la même année, le mariage était célébré, sur la Place des Armes, et cela donnait naissance au folklore de pêche, mais aussi à un festival annuel en plein cœur de la ville.

En 1973, les "Six Jours de la plaine de Paul" étaient nés. Au fil des ans, de nombreuses modifications eurent lieu, mais toujours afin de faire grandir le festival. Dans les années 90, il passe à sept jours, et compte pas moins de 200 bénévoles. Du coup, la Petite Place de Paul, où se déroulait les festivités depuis le début, devient trop petite pour accueillir le monde et les activités. Il fallait donc s'agrandir encore. Les années 2000 contribuèrent à ce mouvement, et on trouve donc à l'heure actuelle beaucoup de points de chute pour les festivaliers.

Lucy Loes, l'incontournable

Énorme vedette de la chanson flamande, avec pour thème privilégier la chanson de pêche et des pêcheurs, Lucy Loes donna "aussi" de l'ampleur aux Paulusfeesten. Chantant sur les marins, mais chantant en "ostendais", Lucy -qui devait nous quitter en 2010, à 82 ans- aimait la mer et Ostende. Du folklore certes, mais il en faut, non? Jugez plutôt, Lucy Loes lors du festival en 2009.

La vidéo de présentation de Visit Oostende

Le programme sur le site de Paulusfeesten, clic sur l'image

ostende,fête,paul & pierre,festival,musique,artistes

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.