KVO - Genk: Un nul salvateur (1-1)

Catégories : Sports

ostedne,kvo,football,genk,division1,origiAprès le très beau 9/9 du KVO, il fallait se concentrer et recevoir une formation très difficile à jouer, le KRC Genk. La première période ne fut pas transcendante, c'est le moins que l'on puisse écrire, si ce n'est par les nombreuses fautes occasionnées par les visiteurs, pas toujours sifflées du reste, à l'inverse des sanctions de M. Vertenten aux joueurs locaux. A la reprise un tir anodin, suite à un corner repoussé par Siani, ouvrira le score pour Genk. Il faudra attendre les toutes dernières minutes de la partie pour voir l'égalisation du KVO, par Ruytinx (1-1, à la 87')

Une première demi-heure assez morose, avec en tout et pour tout un coup de coin de chaque côté, tout comme une occasion. Temps idéal pour la pratique du football, et chose n'tant pas coutume, pas de vent sur la Côte. Si Siani recevait la première carte jaune du match (16'), on ne pouvait parler de faute grave. La plus belle occasion intervenait à la 31', avec un essai d'Okriasjvilli, d'un tir puissant, mais passant à la droite de Didier Ovono. Sur la réaction, une belle combinaison de Canesin, Berrier ne pouvait trouver Coulibaly, tandis que le même Canesin tentait de lober le portier visiteur.

Les joueurs de Genk ayant ratés les champioonats d'Europe de natation, ils furent très alertes dans les plongeons, toutefois les coups francs ne portent par leurs fruits. Les esprits s'échauffaient, si bien qu'une faute de Kumordzi (Genk) valait une carte jaune, mais en même temps Canesin en recevait une également pour avoir levé le bras réclamant une carte pour cette faute. La première période se trminait par un nouvel essai des visiteurs, mais le cuir de De Ceulaer passait à côté de la cage d'Ovono.

Au retour des citrons, on continue le "pousse ballon" sans phase remarquable, si ce n'est le second coup de coin de Genk, tiré par Okriasjvilli, repoussé de la tête par Siani, et Anele reçoit le cuir. D'un tir pas si méchant que cela, il parvient à tromper Ovono, qui eu sans doute la vue cachée (0-1). Il s'en suivi une série de tentatives de part et d'autre, mais pas assez tranchantes pour faire mouche, mais le KV se reprendra , d'autant que la botte secrète de Vanderbiest se met en place. Wilmet remplace Siani et Ruytinx double Coulibaly. Jonathan Wilmet sera bien près d'égaliser à la 79', mais son envoi terminera sa course dans le filet latéral.

Chaudes alertes à la 80' où Dideir Ovono doit s'y reprendre à deux fois sur des envois de Schrijvers et De Ceulaer. Ostende est de nouveau dominé, malgré de très bonnes réactions, mais il est clair que le joueurs limbourgeois sont plus vifs sur le cuir. Et puis, à la 87', Ruytinx expédie le ballon au fond des filets de Köteles (1-1).

Robert Genicot

Le technique:

KVO: Ovono, De Schutter, Schmisser, Brillant, Lukaku, Siani (70' Wilmet), Jali, Berrier, Ruiz, Coulibaly 73' Ruytinx), Canesin (82' Coussement)

Genk: Köteles, Anele, Kara, Kabasele, Tshimanga (48' Hamalainen), Kumordzi, Gorius, Buffel, Cissé, Okriasjvili (75' Schrijvers), De Ceulaer

Arbitre: Monsieur Vertenten

Les buts: 51' Anele 0-1, 87' Ruytinx 1-1

Le sore:

Mi-temps: 0-0

Final: 1-1

Les cartes jaunes: 16' Siani, 39' Kumordzi, 39' Canesin (rouspétance)

Assistance: 5.995 personnes

La feuille de match:

ostedne,kvo,football,genk,division1,origi

 ostedne,kvo,football,genk,division1,origi

Origi en visite au KVO

ostedne,kvo,football,genk,division1,origi

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.