BCO - Okapi Alost: on continue 90-74

Catégories : Sports

sroore_logo.pngAprès la victoire en Coupe de Belgique, face à des Liègeois tout aussi méritants, le BCO retrouve l'Okapi Alost, en qualification pour les play-offs. On connait la rigueur des alostois même si pour l'instant ils peinent à montrer les dents. Une rencontre difficile attend les Côtiers, en espérant qu'ils soient remis de la fête de la Coupe. Match de tous les dangers pour le BCO, avec un public requinqué de ce premier trophée de la saison. Très indécise lors de la première période, cette rencontre trouva le moyen de se décanter, et offrir aux nombreux supporters ostendais la victoire qu'ils espéraient.

L'entame de la parti fut on ne peut mieux partagé, les deux équipes ne pouvant prendre l'ascendant. Le score du Q1 est assez éloquent à ce sujet 19-20, néanmoins de très belles phases de jeu, permettant de voir un Khalid Boukichou opportuniste, mais aussi empêchant un certain Tofi. Mais l'homme à suivre dans cette première période n'était autre que Quentin Serron (16), insatiable, meilleur scoreur des dix premières minutes. A Après la victoire en Coupe de Belgique, face à des Liègeois tout aussi méritants, le BCO retrouve l'Okapi Alost, en qualification pour les play-offs. On connait la rigueur des alostois même si pour l'instant ils peinent à montrer les dents. Une rencontre difficile attend les Côtiers, en espérant qu'ils soient remis de la fête de la Coupe.

Match de tous les dangers pour le BCO, avec un public requinqué de ce premier trophée de la saison. Très indécise lors de la première période, cette rencontre trouva le moyen de se décanter, et offrir aux nombreux supporters ostendais la victoire qu'ils atendaient.la reprise, Serron pointait à neuf reprises. Et malgré cela, les Alostois continuaient à être devant, de par Tofi, Clarke, mais surtout Johnson (12). Un match très animé, mais très correct en cette première période, voyant la mi-temps sifflée sur la marque de 39-44, une différence de cinq unités enregistrée en toute fin de Q2, à la 15' c'était 30-32.

La seconde période sur les chapeaux de roues, avec toujours la solide défense de Boukichou sur un Tofi quelque peu énervé par l'action du jeune belge. Ioana Tofi en arrivera à commettre une faute offensive sur Khalid, ce qui aura pour effet de le calmer un peu, Brad Dean l'y aidant en le ramenant sur le banc. Pendant ce temps, Quentin Serron poursuivait son festival -une ovation lui sera réservée lors de sa descente du jeu-, et les joueurs s'énervent de plus en plus du côté Okapi. Pour ce Q3, on note 9 fautes, alors que la première mi-temps 8  furent sifflées contre Alost. Un 26-15 ponctuait ces dix minutes, inversant la vapeur pour donner l'avance aux Côtiers (65-59).

La machine ostendaise était mise en route. De 67-59, Alost parvenait à revenir à 4 unités, mais ensuite le BCO prenait 11 points d'avance à 74-63, alors qu'il restait 6' à jouer. El Khounchar commettait sa cinquième personnelle, et sur les lancers, Prince augmentait encore un peu plus la facture (76-63). Malgré cela, une nouvelle grosse "explication" entre Gjergja et Boukichou pour une perte de balle, et pourtant ce sera le jeune Khalid qui fut "aussi" au centre de cette victoire, sur la marque de 90-74, sans appel.

Blessé West Wilkinson ne sera plus disponible d'ici la fin de saison, le BCO vient d'engager un américain, Dominique Archie (2m, attaquant, né en 1987), le liant jusque la fin de saison.

Robert Genicot

ostende,bco,basket,okapi,alost,play-off

Le technique:

Q1: 19-20
Q2: 20-24 (39-44)
Q3: 26-15 (65-59)
Q4: 25-15 (90-74)

ostende,bco,basket,okapi,alost,play-offBCO: Serron (16-7), Marelja (0-2), Muya (6-), Marnegrave (0-2), Gillet (4-6), Salumu (0-0), Ponitka (4-7), Boukichou (4-12), Djordjevic (0-7), Prince (5-8).

Coach: Dario Djerdja

ostende,bco,basket,okapi,alost,play-offOkapi Alost: Tofi (9-2), El Khounchar (0-0), Johnson (12-10), Dreesen (0-0), Kesteloot (2-5), Clarke (8-9), Lodwick (5-2), Braun (4-2), Hanavan (4-0).

Coach: Brad Dean

 

 

Arbitres: Mayot Mathieu, Sempels Ludo, Vanhoye Martin

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.