FR BCO - Spirou Charleroi: Et si on parlait de démonstration 90-65

Catégories : Sports

ostende,bco,basket,spirou,charleroi,final round,division1Rencontre entre deux adversaires qui se connaissent parfaitement, et qui fixera les positions en vue des PO. Pour Ostende, la première place ne doit pas échapper, et Charleroi espère terminer second. Un match intense, comme c'est très souvent le cas entre ces deux ogres du basket belge, mais dans un premier temps l'arbitrage faisait son oeuvre, et dans un second, le Spirou devait s'effondrer dans le Q3. Une victoire importante -surtout pour le moral- du BCO, sans appel, 90-65. Le prochain déplacement des Côtiers sera très important également, car c'est à Anvers qu'il faudra se distinguer, d'autant qu'il est annoncé 18.000 spectateurs.

Une entrée en matière canon du BCO, faisant un 10/0, avant que le Spirou ne puisse réagir. Ensuite, une décision arbitrale pas très compréhensible (technique contre Ostende, non dans le jeu...), et Charleroi parvient à scorer pour revenir quelque peu dans le parcours. Néanmoins les Côtiers restent devant avec une avance de six unités, le marquoir passant de 19-13 (2') à 22-16, une minute plus tard. Un Q1 intense, qui se termine sous la marque de 26-18. A la reprise, le scénario chance quelque peu, avec l'offensive du Spirou, ramenant les deux équipes à 26-23, de par des essais de Baron Billy. Ostende reprendra un peu de force, avec les tentatives des Serron et Boukichou. Dans ce match très physique, le BCO revient dans ses travers, pertes de balles, et erreur dans la reconversion. Charleroi revient encore une fois à 35-30 (6'), puis 38-34, mais sous les assauts de Gibson (13 points en première mi-temps), notamment, les Côtiers vont reprendre une belle avance pour aboutir à 51-41, à 1'05" de ce Q2. Ce sera finalement Charleroi qui prendre à son compte les derniers paniers, pour rentrer aux vestiaires sous le score de 52-45.

La suite voit le Spirou complètement tétanisé, ne plus savoir ou donner de la tête, mais surtout ne pas pouvoir inscrire le moindre point (excepté un lancer-franc de Tumba). Le score va alors passer à 65-46, à un peu moins de 6' du terme de ce Q3. Précisons que les visiteurs vont, eux-aussi, prendre une technique (sur le banc). Les arbitres vont "encore" se mêler, à leur façon, de l'évolution du score, en délivrant allègrement des fautes, trois coup sur coup à Katic, et de l'autre côté Beghin en faisait les frais, mais pour la cinquième, à 4'21". Charleroi inscrivait 5 points dans ce Q3, pour 25 au BCO... Les dernières dix minutes furent un peu moins vives, si ce n'est que sur la phase qui amena la sortie de Pierre-Antoine Gillet, pour deux techniques sur rouspétances envers les arbitres. Ceci écrit, il était logique que Charleroi ne pouvait revenir dans le match, après un catastrophique troisième quart-temps.  Lambot, Libert et Schwartz pointaient pour le Spirou, mais le score final n'échappait pas au BCO, qui remporte ce match par un cinglant 90-65.

Robert Genicot

Le technique:

Les équipes:

BCO:  Lambrecht (0-0), Serron (9-12),  Hemeleers (0-1), Beal (2-2), Buza (1-3), Gillet (5-0), Salumu (0-5), Katic (8-2), Boukichou (5-4), Djordjevic (5-6), Archie (4-0), Gibson (13-3)

Coach: Dario Gjergja

Spirou Charleroi: Lindqvist (0-2), Libert (2-8), Beghin (3-2), Hamilton (0-0), Lambot (0-4), Baron Billy (12-0), Heath (2-0), Massot  (2-0), Baron Jimmy (8-0), Boxley (7-0), Schwartz (5-3), Tumba (4-1)

Coach: Angilis Pascal

Les arbitres: Krechic Samir, Beck Laurent, Demuynck Ivan

Le score:

Q1: 26-18
Q2: 26-27 (52-45)
Q3: 25-5  (77-50)
Q4: 13-15 (90-65)

0 commentaire Imprimer Lien permanent

Les commentaires sont fermés.