police

  • Les services de police déménagent à Ostende

    Catégories : Divers

    Depuis 8 h ce mardi 3 mars 2020, la police d'Ostende a déménagé dans la Lijndraaiersstraat 5. Tous les services seront situés dans le nouveau bâtiment, à l'exception des bureaux de district et du site de formation de Zandvoorde. Le site de Alfons Pieterslaan est fermé et n'a plus de personnel.

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer Lien permanent
  • Plus de contrôles et prévention pour contrer les vols dans les véhicules

    Catégories : Divers

    Ces derniers mois, le nombre de vols dans les véhicules à Ostende a augmenté. C'est pourquoi la police et la ville d'Ostende effectuent des contrôles supplémentaires et se concentrent également sur la prévention. Le nombre de vols diminue depuis fin décembre.

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer Lien permanent
  • Ne pas confondre repos et maladie, pour ces phoques sur la plage

    Catégories : Divers

    En cette période de vacances, bon nombre de touristes téléphonent aux services de police afin de signaler des phoques en perdition sur les plages ostendaises. Il n'en est rien, ces animaux ne sont nullement malade, mais ont besoin d'un repos bien mérité. Inutile donc d'harceler la police pour cela, ils ont mieux à faire...

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer Lien permanent
  • Des enfants "s’égarent" sur la plage d'Ostende

    Catégories : Divers

    Du beau temps, l'envie d'une balade sur la plage, ou tout bonnement faire une petite bronzette, et laisser jouer les enfants sur le sable... Esprit ailleurs, loin des tracas quotidiens, loin de cette vie trop rapide... Et puis, on entend plus les rires des enfants, retour à la réalité, retour brutal à la vie, la vrai vie... 

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer Lien permanent
  • Les autorités réagissent à la fermeture de la "jungle" de Calais

    Catégories : News

    ostende,calais,jungle,migrants,zeebruges,police,gouverneur,flandres,occidentaleLes autorités françaises ont décidé de démanteler (à partir du 17 octobre) la "jungle" de Calais, et ce par une destruction complète du site, où des milliers de réfugiés se trouvent depuis un certain temps. Cette décision fait réagir aussi en Belgique, et plus particulièrement sur la Côte, car les migrants -qui veulent tous aller en Grande-Bretagne- espèrent bien entendu faire la traversée, et le meilleur moyen n'est autre que de passer la frontière, le plus rapidement possible, pour se rendre à Zeebruges. En effet, cette ville côtière est encore la seule où on peut accéder aux bateaux, qui se rendent de l'autre côté de la Mer du Nord.

    Lire la suite

    0 commentaire Imprimer Lien permanent